Connect with us

Conseils d’achat des Meilleurs Equipements Sportifs

Est-ce une bonne idée de courir à jeun?

courir a jeun bonne ou mauvaise idee

Course à pied

Est-ce une bonne idée de courir à jeun?

Est-ce une bonne idée de courir à jeun?

L’idée de demeurer à jeun, particulièrement le matin, et d’effectuer des activités sportives ou aérobiques, n’est pas nouvelle. Mais est-elle bonne ? Voici quelques pistes de réflexion.

S’entraîner à jeun et la perte de poids

S’entraîner à jeun provoque une perte de graisse accrue est une des croyances qui a la vie dure dans le monde du sport et de l’activité physique. Les gens se disent qu’après tout, faire de l’exercice à jeun pour perdre du poids est tout à fait sensé. Sans calories dans le réservoir, l’organisme devrait normalement puiser dans ses réserves de graisse, non ? Mais les spécialistes de la nutrition préviennent que s’adonner à un sport, comme la course à pied, l’estomac vide n’est peut-être pas la meilleure idée.

Ils expliquent la logique derrière l’accroissement de la combustion des graisses de la façon suivante. Lorsque le corps ressent la faim, c’est qu’il a épuisé ses réserves de glycogène, des glucides emmagasinés qui lui procurent de l’énergie. Il doit donc utiliser les graisses comme carburant. Ce procédé peut donner au sportif le sentiment de brûler des calories plus rapidement et d’être en meilleure forme mais ce n’est pas le cas.

Quelques inconvénients de l’entraînement à jeun

Jeûner avant un entraînement peut provoquer une suralimentation. Si vous vous privez de nourriture avant une séance d’entraînement, votre organisme risque d’exiger une grande quantité de calories après votre séance. Il se peut même que votre niveau d’appétit augmente tout au long de la journée afin de compenser les réserves d’énergie qui ont été épuisées pendant que vous couriez. De telle sorte que vous ingérerez autant de calories que si vous aviez pris un repas avant la course… et même davantage.

Jeûner avant un entraînement peut également mener à une perte musculaire. Lorsque vous courez l’estomac vide, votre corps utilisera dans un premier temps tout le glycogène qui est emmagasiné dans vos muscles. Lorsque la réserve sera épuisée, il se tournera alors vers les protéines musculaires, ce qui peut causer une perte de la masse musculaire. Qui plus est, le stress de courir à jeun peut entraîner la production de cortisol par le corps et une dégradation des muscles.

S’adonner à une activité physique ou sportive à jeun peut en outre avoir pour conséquence une perte de performance. Après avoir brûlé l’énergie emmagasinée, vous pourriez commencer à ressentir la faim et probablement la fatigue. Ce faisant, il pourrait être plus difficile de maintenir le même rythme ou la même intensité dans votre entraînement que si vous aviez consommé un repas léger.

Par ailleurs, des blessures ou des maladies peuvent résulter de l’entraînement à jeun puisque celui-ci peut entraver le bon fonctionnement du système nerveux central et du système immunitaire.

En conclusion

Il faut en somme être prudent avec la course à jeun. Pour un sportif débutant, pas plus d’une séance par semaine à jeun est recommandée. Un sportif plus entraîné peut se permettre jusqu’à deux ou trois séances. Tout est question d’équilibre.

Lire la suite
Vous aimerez aussi...
Cliquer pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les autres articles de la catégorie Course à pied

To Top